Accrochage pour Jury ARBA

Classé dans : Accrochage | 0 commentaire(s)

04
06 | 10

ARBA, atelier de dessin. 2 jours d'accrochage avant la présentation au jury de l'ARBA

Première question, quelle place prendre? Bon il m'en reste une, elle est en forme d'escargot : on rentre par un bout, on s'enroule autour d'une pièce, Cabinet dixit Monsieur M1, et on peut la prendre (la visite, l'oeuvre) par les deux bouts. Ca me va!

Je pose mes cartons à dessins, demain j'accroche les fils nécessaires à mon accrochage. la pièce "Cabinet" me fait penser à une chambre à un "Cubicle" de pensionnat ou "boxe" en français. cette pièce est intime par volonté, ça sera le cœur, le début chronologique de mon travail mais pas le début du cheminement.

une fois mes photos/dessins figuratifs de petits formats placés au centre, je repense à mes plus grands formats. Et là, me revient l'idée jamais avouée du "Rêve du serpent" : un corps démultiplié qui traverse différents temps et espaces tout en demeurant UN. Une sorte de voyage dans des temps différents, mais statique.

Je décide d'accrocher un bout du monstre, une reprise réalisée à la fin de l'année, d'une peinture d'avant le mémoire : Gloria, autoportrait dont le corps est une coquille fissurée. Sauf que durant les critiques chez Monsieur M1, je n'avais jamais lié la tête au corps, je n'ai jamais dit que les parties-dessins montrées étaient un corps qui demandait une tête.Tant que je restais dans le morceau, ça me réussissait.La tête ne va pas avec, n'est-ce pas? Dit Monsieur M1.

Une fois les bouts de monstre accrochés dans le 1er couloir face au cabinet, je me dis qu'il faut un début, une fin à ce monstre, dans des médiums différents, je décide dans le week-end de l'accrochage de le répèter afin que l'idée du Rêve du Serpent prenne forme. Je trace les traits de Gloria sur papier calque d'architecte jaune Canari grandeur réelle. J'en fait un double papier, je travaille sur le calque, dessus, dessous, la morcelle en bandes. Elle fait penser à une sorte de parchemin, de carte d'un autre temps, j'aimerais qu'elle accentue l'idée de cheminement, de parcours au sein d'un secret. Puis je travaille un nouvel exemplaire même format, au tracé simple d'après vidéo projecteur sur trois papiers, car je n'ai que ça de disponible au moment où je le fait. De cette Gloria en trois parties, je donne la tête à ma fille de trois ans pour qu'elle la colorie. Gloria devint alors la cartographie du corps d'une femme, "vierge" par le tracé simple au vidéo-projecteur et "naive" par les applats de couleurs de ma fille. C'est ces deux Versions de Gloria à l'horizontale qui accompagnaient le spectateur du Jury qui avait choisis d'arriver au cabinet de dessins par la gauche du Labyrhinte, les autres ne les découvriraient que en sortant.

Ecrire un commentaire




Quelle est la dernière lettre du mot ntjelv ? :