Rêve de traversée des pièces.

Classé dans : Songe | 0 commentaire(s)

20
06 | 10

Schaerbeek, appartement 4 heure du matin.

Rêve. Je me trouvais dans un dédale de pièces qui se prolongeait en une installation de grands dessins noirs blancs et bleus.Ils étaient réalistes mais paraissaient abstraits car il y avait beaucoup d'espaces blancs qui "masquaient" ce qu'ils pouvaient bien représenter.A l'entrée de l'expo était écrit: Thème:Film d'horreur.
A chaque fois que je pénétrais dans une pièce(je confonds pièce et espaces blancs du dessin dans mon rêve), je m'introduisais dans des temps différents, et à chaque fois, je me grattais littéralement, en vérité, dans mon lit je me grattais à une partie distincte de mon anatomie. Le cou,le genou, la cuisse. je replongeais dans mon rêve et le grattage correspondait à l'instant durant lequel je changeais de temps,de pièce et de dessin.L'espace blanc du dessin et l'articulation des pièces que je traversais étaient annoncés par l'instant réel du grattage et introduisaient un temps de questionnement et de silence dans le rêve. Je pouvais appréhender pleins de temps différents visibles au même moment.Tout allait très vite de façon très rythmée.
Puis une phrase venait conclure mon rêve et je l'ai prononcée à mon réveil:
"note sur le design et la forme: C'est le contenu qui intéresse non la forme."

Ecrire un commentaire




Quelle est la dernière lettre du mot rhady ? :